obligation vaccinale

Lettre aux médecins et aux soignants (PDF)

Par Le 03/01/2022

Lettre aux médecins et aux soignants

Télécharger le PDF


Le 2 janvier 2022

Nous sommes de nombreuses familles de votre ville qui avons décidé d'interpeller nos médecins et soignants.

Les vaccins à ARNm ont représenté un espoir fin 2020 pour protéger les personnes à risques des formes
graves de l'infection au SARS-COV2. Leur profil est connu aujourd'hui : plus de 65 ans, surpoids, facteurs de risques majeurs tels que diabètes ou immuno-dépressions d'origines variées notamment.

Depuis le 12 juillet 2021, cet espoir de progrès médical s'est transformé en un piège liberticide qui s'amplifie avec la vaccination forcée de tous au mépris de nombreux droits fondamentaux.

Vous avez été ou vous êtes sollicités pour cette campagne de vaccination de médicaments en cours d'essais cliniques, ainsi vous avez votre part de responsabilité dans l'application de ces choix sanitaires .

En ce qui concerne la vaccination des enfants de 5 à 12 ans, savez vous que les laboratoires Pfizer écrivent que 'l'échantillon de l'essai clinique est trop petit pour détecter un risque potentiel de myocardite associé  à la vaccination' et qu'un 'suivi à long terme de 5 ans sera mis en place pour évaluer les séquelles post-vaccination de myocardite ou péricardite.' (Rapport présenté à la FDA aux Etats-Unis le 26/10/2021 :VRBPAC Briefing document BNT162b2 - p11)
Comment ignorer l’explosion anormale de cas de myocardites, de péricardites, de thromboses ou d’AVC, l’émergence soudaine de maladies, à prion et autres, suite aux injections, et tous les rapports qui en font état dans le monde ? La survenue d’effets indésirables graves et l’augmentation de décès chez les jeunes adultes et les enfants – à faibles risques de mourir de la covid ou de contracter des formes graves- doit interpeller. Il n’est plus possible aujourd ‘hui de les attribuer à la coïncidence et de les amoindrir.

Le Doctothon a donné la parole à 300 docteurs, médecins et scientifiques sur la crise COVID pendant 24h et 12 millions de spectateurs ont regardé l'émission en direct. Et Vous  ?  https://www.doctothon.org  .
En voici un extrait au sujet des effets secondaires →  (code QR sur le PDF)

Est-ce que vous cautionnez  la violation des lois régies par le Code du Travail pour forcer à l’injection les professions concernées, des citoyens et des citoyennes, qui ont des enfants, des familles ; comment cautionner que des êtres humains, puissent être suspendus sans salaire, pour un choix personnel ?

Est-ce que vous cautionnez la suppression des 5700 lits (corollaire des soignants démissionnaires et/ou suspendus ) de l'année 2020 ? Et leur conséquence sur la perte de chance des patients ? Sur des services d'urgences qui débordent ?

Etes-vous favorable à des vaccination répétées trois à quatre fois par an, sans aucune fin programmée sur toute une population ? M.Breton ayant affirmé que l'UE pouvait vacciner toute sa population chaque mois et que l'UE avait commandé 1,8 milliards de doses pour 2022 et 2023.
Et quelles en seront les conséquences sur le budget de la Sécurité Sociale ?

Pourquoi poursuivre dans cette voie quand M. Delfraissy admet, et que les faits montrent que dans les pays les plus vaccinés (Singapour, Israël, la Grande-Bretagne , ...) ces injections n’empêchent ni de contaminer ni d’être contaminés. Ainsi, l'étude parue dans European Journal of Epidemiology le 30 septembre 2021 sur 68 pays (https://link.springer.com/article/10.1007/s10654-021-00808-7) confirme que les pays où le pourcentage de population vaccinée est le plus élevé, ont un nombre de cas de Covid-19 pour 1 million d’habitants plus élevé (ex : Israël, Portugal, Islande…). Et pourquoi les autorités de santé bloquent-elles tout traitement précoce ?

Il est temps d'agir pour stopper ces dérives inquiétantes.
Nous vous adressons cet appel, confiants qu'il trouvera en vous un écho profond.

Collectifs:    www.collectifdesantepediatrique.fr
Associations : https://bonsens.info  Laissez Les Médecins Prescrire : https://stopcovid19.today - https://enfance-libertes.fr/

Réaction19 : https://reaction19.fr - https://association-victimes-coronavirus-france.org

Télécharger le PDF

Dans Articles

Obligation vaccinale: une pénurie de soignants source de grande désorganisation dans les hôpitaux

Par Le 22/10/2021

Obligation vaccinale: une pénurie de soignants source de grande désorganisation dans les hôpitaux

Le varan

Le gouvernement, et en particulier Olivier Véran, le Ministre de la Santé, dissimulent la désorganisation des soins qu'ils ont eux-mêmes créés en rendant la vaccination obligatoire pour les soignants. La situation est critique dans les hôpitaux et les établissements médico-sociaux d’après la Fédération hospitalière de France (FHF). L’obligation vaccinale des soignants constitue une source de saturation supplémentaire dans un environnement déjà profondément désorganisé par le manque de personnels soignants et la surreprésentation des emplois administratifs. La gestion des activités, notamment l’attribution des soins, devient de plus en plus difficile.

Lire la suite de l'article : https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/10/22/obligation-vaccinale-une-penurie-de-soignants-source-de-grande-desorganisation-dans-les-hopitaux/